Cégep de Jonquière

Menu

Les arts cohabitent avec la technologie

Les Départements d’arts visuels et de génie mécanique du Cégep de Jonquière étaient heureux de présenter le prototype des cinq soldats d’aluminium créés pour le monument du centenaire du Régiment du Saguenay, le 28 novembre 2018, aux partenaires de l’industrie de l’aluminium lors du lancement de la revue AL13.

Interpellé par Rio Tinto, le Cégep de Jonquière a mis à contribution les enseignants et les étudiants en arts visuels et en génie mécanique pour la réalisation artistique de l’œuvre. Un maillage original entre les deux disciplines qui en était à une première collaboration.

Le responsable du Département de génie mécanique, Éric Potvin, explique que le projet a nécessité plusieurs étapes avant d’en arriver aux statuettes finales. « Il s'agissait d'un défi de taille! Nous savions ce nous voulions faire, mais nous devions trouver comment y arriver. En s'adressant à nos collègues en arts visuels, nous avons pu combiner nos expertises pour définir les différentes étapes de création et de fabrication. »

Pour le technicien en arts visuels, Jimmy Simard, cette réalisation permet d’élargir les opportunités de création. « Il est enrichissant de voir comment deux domaines faisant appel à des compétences complètement différentes peuvent travailler sur un projet commun en intégrant les techniques artistiques et de fabrication mécanique. L’expertise et les équipements en génie mécanique nous ont permis d’intégrer de nouveaux procédés de création en usinant les pièces que nous avions modelées. On peut concrètement constater comment l’art peut servir à la technologie, et vice-versa. »

Les statuettes en aluminium sont actuellement exposées au Manège militaire Saguenay. Une vidéo présentant les principales étapes de création a également été dévoilée.

Les étapes de création et de fabrication

Le Département d’arts visuels a d’abord créé un mannequin en carton et en silicone en enrobant un militaire de Bagotville de papier et de ruban adhésif afin d’en faire une réplique. La tête a ensuite été sculptée dans la pâte à modeler afin de créer un moule en plâtre. Pour donner vie au mannequin, il a été habillé en soldat en collaboration avec la Défense nationale.

Par la suite, grâce aux équipements technologiques en génie mécanique, le mannequin a été numérisé en trois dimensions pour faire la modélisation virtuelle. Le modèle virtuel a ensuite pu être transféré sur la machine-outil à cinq axes pour la fabrication des pièces d’aluminium des statues. Finalement, les pièces ont pu être assemblées.

Voici la vidéo permettant d’illustrer les étapes de création des statuettes :