Menu principal

Une finissante à la Commission jeunesse de l'éthique en science et en technologie

Le Cégep a été fièrement représenté par Simone Murdock-Asselin, finissante en Sciences de la nature, lors de la 9e Commission jeunesse de l'éthique en science et en technologie. Cette activité, qui avait lieu à Québec du 1er au 3 juin, est organisée par la Commission de l'éthique en science et en technologie (CEST) et est destinée aux étudiants des cégeps de la province qui s'intéressent à la réflexion éthique que soulèvent les innovations scientifiques et technologiques. 

Cette étudiante a donc participé aux délibérations éthiques sur les enjeux liés à la géo-ingénierie climatique, tant dans les domaines de la capture et du stockage du dioxyde de carbone que ceux de la gestion du rayonnement solaire. 

«Simone s'est impliquée activement dans les processus et les délibérations, souligne l'enseignante de philosophie, Manon Lortie. Par sa préparation et son engagement, elle a contribué aux travaux du groupe, dans l'analyse de la problématique, ses enjeux et ses valeurs, et à la formulation de recommandations consensuelles destinées aux décideurs publics.»

La publication de l’Avis de la CEST-J aura lieu à l’automne 2022 et sera disponible sur le site de la CEST. Il pourra servir à toutes les personnes préoccupées par l’urgence climatique et désireuses d’en savoir plus sur la géo-ingénierie climatique, ce qu’elle est, son potentiel de développement, les risques qui lui sont associés et ce que la jeunesse recommande quant à ses usages.

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que celui-ci dépose des fichiers témoins («cookies») sur votre appareil. Vous pouvez à tout moment paramétrer votre navigateur pour qu’il bloque les fichiers témoins. Pour plus d’informations, veuillez consulter la politique de confidentialité web du Cégep.

J'ai compris