Menu principal

Le Cégep de Jonquière accueillera un réfugié

Le Cégep de Jonquière et l’Association générale des étudiantes et des étudiants du Cégep de Jonquière (AGEECJ) sont heureux d’entreprendre les démarches pour accueillir un étudiant réfugié à l’automne 2020. Sondés dans le cadre d’un référendum qui avait lieu du 21 au 30 octobre, les étudiants ont voté à 86 % en faveur du soutien financier pour l’accueil d’un étudiant réfugié.

À compter de l’année scolaire 2020-2021, les étudiants du Cégep de Jonquière verseront 2,50 $ par session pour parrainer un étudiant réfugié dans le cadre du Programme d’étudiant(e)s réfugié(e)s (PÉR) de l’Entraide universitaire mondiale du Canada. Cette contribution, ainsi que celle du Cégep de Jonquière, permettra de financer la totalité des frais associés à l’accueil et aux études de cet étudiant, soit les frais de scolarité, d’hébergement, d’habillement, d’alimentation ainsi que d’accès à des services professionnels pour faciliter son intégration.

La chargée aux communications de l’AGEECJ, Roxanne Choquet, explique que l’acceptation du projet par les étudiants est une première étape essentielle et que plusieurs préparatifs sont à prévoir : «La réponse positive à la suite du référendum nous permet d’aller de l’avant avec ce projet. Maintenant, on entre dans la partie concrète, notamment avec l’élaboration du budget, la prévision de l’ensemble des besoins du nouvel étudiant et la création d’un comité d’accueil pour faciliter son intégration.»

Pour le directeur des affaires étudiantes et communautaires du Cégep de Jonquière, Dave McMullen, ce projet s’inscrit directement dans la mission et les valeurs de l’organisation : « L’ouverture aux autres et la diversité sont au cœur des valeurs de notre établissement. Ce programme, qui permet à un jeune réfugié d’accéder à des études supérieures et de bénéficier d’un milieu de vie sécuritaire, rejoint notre mission éducative. Le Cégep de Jonquière est reconnu pour ses projets de coopération et de solidarité à l’international et nous sommes heureux de pouvoir poser un geste concret pour améliorer la qualité de vie d’un jeune. » 

Le coût pour l’accueil et les études du jeune réfugié est évalué à 25 000 $ pour la première année d’études.