Menu principal

Plus de 150 chercheurs à la journée Mémoire Vive

Acteur important dans la recherche collégiale, le Cégep de Jonquière tiendra sa troisième journée de la recherche intitulée MÉMOIRE VIVE, le mercredi 22 mai 2019, sous le thème de la responsabilité durable. Des chercheurs de partout au Québec seront réunis pour l’événement.


Des chercheurs des cégeps de Jonquière, de Chicoutimi, d’Alma, de Saint-Félicien, de Gaspésie et des Îles, de Matane et de Sorel-Tracy, des chaires de recherche TERRE et VISAJ ainsi que de l’UQAC et de l’École de technologie supérieure (ÉTS) prendront part à l’événement en faisant connaître leurs projets de recherche. Plus de 30 communications et deux conférenciers invités seront présentés à plus de 150 enseignants, professionnels et partenaires.


Les travaux présentés par les chercheurs abordent des problématiques allant de la recherche sociale à l’environnement en passant par l’économie d’énergie et l’éducation. Parmi ceux-ci, notons la présentation d’une recherche sur le bien-être et les perturbations psychologiques des étudiants internationaux des cégeps de la région, ainsi qu’une conférence sur le Club TERRE, qui vise à permettre l’approvisionnement énergétique de sites isolés tel qu’un village de pêche blanche.


« Le Cégep de Jonquière est très actif en recherche collégiale depuis plusieurs années. Nous avons développé une multitude de partenariats avec différents acteurs de la collectivité, et notre établissement soutient des projets de recherche et de développement, de transfert et d’intervention au service de la communauté. De réunir des chercheurs de partout au Québec dans l’objectif de stimuler ce secteur d’activité, c’est une réalisation exceptionnelle, » souligne Nancy Gagnon, responsable de la recherche institutionnelle au Cégep de Jonquière.


L’événement est également l’occasion pour les entreprises régionales de découvrir les avancées technologiques et les applications concrètes développées grâce à la recherche collégiale.
La directrice générale de l’Association de la recherche au collégial (ARC), Lynn Lapostolle, prononcera la conférence d’ouverture, qui abordera l’historique de la recherche collégiale et le lien qui existe entre la recherche et les cégeps dans une optique de responsabilité, de mémoire et de durabilité de la recherche.


De son côté, David Bourdages, directeur général du Centre d’initiation à la recherche et d’aide au développement durable (CIRADD), viendra clore la programmation en donnant une conférence sur l’évolution du concept de développement durable ainsi que de l’application qu’il en a faite avec son centre, les étudiants (CCTT attaché au Cégep de Gaspésie et des Îles) et la communauté de la Gaspésie.


Pour consulter la programmation complète : memoirevive.cegepjonquiere.ca

La recherche au Cégep de Jonquière

La recherche s’inscrit dans la mission et la vision du Cégep de Jonquière. En 2018, un bureau de la recherche a été mis en place, permettant d’assurer le suivi des projets de recherche, de soutenir les chercheurs dans la recherche de financement, d’assurer une veille informationnelle et le transfert des savoirs. Au Cégep de Jonquière, environ 75 personnes travaillent à la recherche au sein de deux centres collégiaux de transfert de technologie, dont le premier en pratiques sociales novatrices (ÉCOBES), deux chaires, dont la seule chaire conjointe Cégep/Université (VISAJ), et un consortium.

Rappelons que le premier centre de recherche de l'établissement, ÉCOBES, a vu le jour en 1982.