Menu principal

Une association gagnante entre le département d’Arts visuels du Cégep de Jonquière et Saguenay en neige

Saguenay, le 2 février 2016 – Du 4 au 6 février 2016, une vingtaine d’étudiants de première année en Arts visuels au Cégep de Jonquière participeront à Saguenay en neige. Chaque année, les projets qui s’inscrivent dans le cadre du festival sont une façon concrète et stimulante pour les élèves de mettre en pratique plusieurs notions artistiques.

Dans le cadre de leur cours, les étudiants réaliseront une sculpture sur neige représentant leur propre visage. En équipe de deux, ils travailleront à partir d’un moulage en plâtre de leur visage. L’enseignant en Arts visuels au Cégep de Jonquière, Roger Marchand, explique que cette association avec Saguenay en neige fournit une matière première unique et un environnement sécuritaire et convivial très motivant pour les étudiants.

« Cet exercice de sculpture permet aux étudiants d’expérimenter la compréhension des volumes grâce à la grande taille du bloc de neige. Ce projet leur permet également de réaliser une oeuvre en direct devant public dans un délai assez court. Ils sont alors confrontés aux regards, aux questionnements et aux commentaires des spectateurs, ce qui les oblige à parler de ce qu’ils font, à expliquer leurs choix et leurs gestes. »

En plus de travailler devant public, les étudiants en Arts visuels doivent considérer plusieurs contraintes artistiques comme les conditions climatiques qui influencent beaucoup la matière, ce qui change le niveau de difficulté. « La neige est un merveilleux matériau pour apprendre. C’est une matière qui se travaille rapidement, qui est malléable et peu coûteuse », explique Roger Marchand.

Repousser ses limites avec des ateliers diversifiés

Pour Joanie Canuel, étudiante en première année, l’expérience artistique promet d’être enrichissante et stimulante. « Ce sera une première pour moi. Je n'ai jamais fait de sculpture sur neige ni même de sculpture de cette dimension, ça nous fait beaucoup de travail en peu de temps. Je suis enthousiaste à l'idée de voir cette réalisation achevée, mais j'anticipe déjà le froid. C'est stimulant de participer à Saguenay en neige parce que ça ajoute de la diversité dans les ateliers et nous amène à repousser nos limites. C’est aussi très motivant de savoir qu'il y aura du public pour admirer nos sculptures. »

Les festivaliers pourront voir les sculptures sur neige des étudiants du 4 au 14 février au Parc de la Rivière-aux-sables à Jonquière.