Cégep de Jonquière

Menu

Le Cégep de Jonquière crée le Centre TERRE grâce à une subvention de 500 000 $

Le Cégep de Jonquière est heureux d’annoncer la création du Centre des technologies des énergies renouvelables et du rendement énergétique (Centre TERRE) grâce à une subvention de 500 000 $ du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Ce financement sur cinq ans permet d’élargir et d’augmenter la recherche et les services offerts dans ce créneau pour les entreprises, les organisations et les citoyens en créant ce nouveau Centre d’accès à la technologie du Canada.

Le Cégep de Jonquière souhaite offrir un terreau fertile de collaboration aux entreprises et organisations canadiennes dans un créneau ayant été identifié comme l’un des plus grands porteurs d’emplois. Avec l’arrivée du Centre TERRE, les collaborations déjà amorcées avec les partenaires pourront prendre de l’expansion. Le Centre TERRE s’est ainsi affilié au Centre de production automatisée du Cégep de Jonquière pour bénéficier de son expertise en automatisation de procédés auprès des entreprises. Il y aura un arrimage complémentaire avec les projets énergétiques du Centre TERRE qui renforcera cette branche d’intervention du CPA avec les milieux preneurs.

« L'évolution de la Chaire TERRE en Centre TERRE au sein du Centre de production automatisé apparait comme un choix stratégique sensé et fructueux pour le Cégep afin de répondre à la croissance des besoins dans ce domaine en pleine effervescence. Notre demande était fortement appuyée par 68 partenaires du milieu lors du dépôt et plusieurs autres se sont manifestés depuis. Le financement obtenu du CRSNG arrive donc à un moment opportun pour consolider la position de chef de file dans le domaine énergétique et industriel qui se déploie depuis plus de 35 ans au Cégep », souligne Raynald Thibeault, directeur général du Cégep de Jonquière.

Offre de services augmentée pour les entreprises

L’expertise unique au Québec des neuf techniques physiques présentes au Cégep permettra au Centre TERRE de monter des équipes multidisciplinaires adaptées aux besoins des projets des partenaires. Cela permettra aussi de renforcir le positionnement dans les créneaux de recherches exclusifs avec les collaborateurs tels que le chauffe-eau solaire photovoltaïque, le jumelage géothermique/solaire et les hydroliennes.

« Concrètement, le Centre TERRE sera au service des organismes et des entreprises qui désirent innover dans leurs pratiques, leurs produits et leurs services en lien avec les domaines de l’automatisation et du rendement énergétique dans les industries de la forêt et de l’aluminium ainsi que dans les secteurs minier, énergétique, agroalimentaire ou touristique. Le Centre sera en mesure d’offrir des services d’aide technique avec transfert, de recherche appliquée et de formation sur mesure dans le domaine de l’optimisation énergétique multifilières », précise Martin Bourbonnais, titulaire du Centre TERRE.

Finalement, la subvention a permis l’embauche d’un nouveau chercheur qui a travaillé à l’obtention d’une subvention additionnelle de 92 000 $ du CRSNG pour la réfection du mât de mesure météorologique de l’éolienne située sur le site de la rue Panet à Jonquière. Les travaux seront réalisés d’ici juin 2020.

À propos du Centre TERRE

Fondée en 2012, la Chaire TERRE a pris part au développement et au rayonnement de projets d'énergies propres au Québec dans une optique de développement durable. Depuis sept ans, une vingtaine de professeurs, chercheurs et techniciens du Cégep de Jonquière ont réalisé plus de 75 mandats avec une cinquantaine de partenaires à l’échelle régionale et provinciale, notamment dans des sites isolés tels que des pourvoiries. Avec une centaine de publications dans des revues ou conférences, l’implication de plus de 200 étudiants dans les projets et plus de 1000 visiteurs dans ses installations, la Chaire TERRE devient le Centre TERRE en intégrant le réseau des Centres d’accès à la technologie du Canada et continue de favoriser l’innovation et de transférer ses connaissances et son expertise.

 

Photo :

Le directeur général du Cégep de Jonquière, Raynald Thibeault, et le titulaire du Centre TERRE, Martin Bourbonnais.