Menu principal

Étudier la bipolarité pour devenir acteur de changement

Près de 300 étudiants en Techniques d’éducation spécialisée, en Techniques de Travail social et en Sciences humaines du Cégep de Jonquière ont eu la chance d’assister, le 12 février dernier, à une projection du documentaire Tenir Tête en compagnie de son réalisateur, Mathieu Arsenault, ce qui a permis d’aborder sans tabou le trouble bipolaire.

Le documentaire raconte le quotidien de trois personnes qui ont connu les extases de la psychose et les méandres de la dépression. Elles sont tombées très bas, puis se sont relevées. Elles se racontent, au quotidien, pour donner de l’espoir à tous ceux qui sont aux prises avec une maladie mentale.

Cette activité était suivie d’une discussion animée en présence du réalisateur, qui raconte notamment son propre parcours dans son œuvre, ainsi que de la paire aidante du Centre de rétablissement Le Renfort, Francine Turcotte, grâce à qui la tournée régionale du documentaire a vu le jour dans la région et au Cégep de Jonquière. 

Julie Sauvageau, enseignante du cours Santé mentale en Techniques d’éducation spécialisée qui s’est engagée dans l’organisation de cet événement au Cégep de Jonquière, est d’avis que cette activité a tout pour inspirer les futurs intervenants et les citoyens de demain à devenir des acteurs de changement : « La force de cette projection, c’est qu’elle est empreinte de vérité et d’authenticité. Elle permet une prise de conscience très forte tout en mettant un visage plus humain sur la bipolarité. En connaissant mieux la réalité, on peut plus facilement combattre les préjugés et la stigmatisation. Cette activité pédagogique, qui a été intégrée à certains cours de divers programmes d’études, est également une façon originale de redonner de l’espoir et croire au pouvoir de la personne sur sa santé mentale. En santé mentale, on sait que l’entourage est un facteur de protection puissant. Le fait d’être plus sensible à cette réalité permet de mieux accueillir et d’aider plus adéquatement. »

 

Photo : 

De gauche à droite : Mathieu Arsenault, réalisateur du documentaire Tenir Tête, Francine Turcotte, paire aidante au Centre de rétablissement Le Renfort, et Julie Sauvageau, enseignante en Techniques d'éducation spécialisée.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que celui-ci dépose des fichiers témoins («cookies») sur votre appareil. Vous pouvez à tout moment paramétrer votre navigateur pour qu’il bloque les fichiers témoins. Pour plus d’informations, veuillez consulter la politique de confidentialité web du Cégep.

J'ai compris