Cégep de Jonquière

Menu

Service santé

Le Cégep de Jonquière, en collaboration avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-St-Jean, vous offre un service de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par la sang (ITSS) sur rendez-vous.

Une infirmière est présente une demi-journée par semaine, soit le lundi ou le mardi en après-midi.

Pour prendre un rendez-vous :

  • 418 695‐7700, poste 2941 et précisez que vous voulez un rendez-vous au Cégep de Jonquière.
    marie-lou.hebert@ssss.gouv.qc.ca.
  • Service de psychologie et d’orientation : local 302.2

Les tests sont effectués par prise de sang et par contrôle urinaire. Vous devez êtreau moins deux heures sans uriner avant le test.

Les services de prélèvements et de consultation sont offerts gratuitement.

Dépistage confidentiel

Le Service santé effectue le dépistage des hépatites virales et des ITS suivantes :

  • Chlamydia
  • Gonorrhée
  • Syphilis
  • Hépatites B‐C
  • VIH‐SIDA
Dépistage du VIH et du sida

Si vous le souhaitez, le dépistage du VIH peut être fait de façon confidentielle ou anonyme.

  • Dépistage anonyme : Le dépistage anonyme vous permet de passer un test de dépistage VIH et de recevoir le résultat sans avoir à donner votre nom, ni à présenter votre carte d’assurance maladie et sans qu’un dossier ne soit ouvert. Ainsi, il n’y a aucune de trace de votre démarche.
  • Dépistage confidentiel : Le dépistage confidentiel respecte la loi de la confidentialité qui régit la pratique médicale, c’est-à-dire que vos résultats sont communiqués à vous seul. Toutefois, il est nécessaire de donner votre nom et de présenter votre carte d’assurance maladie pour l’ouverture de votre dossier, comme pour la plupart des services médicaux.
Vaccination
  • Hépatites A et B, clientèle répondant aux critères de gratuité.
  • Virus du papillome humain (VPH) pour la clientèle de plus de 18 ans (notez que ce vaccin n’est pas offert gratuitement).
  • Enseignement sur les ITSS et leurs modes de transmission y compris l'herpès buccal ou génital et le virus du papillome humain (VPH).
  • Suivi et soutien lors d’infection.
  • Soutien à l’intervention auprès des partenaires sexuels infectés.
  • Transmission des résultats.

Contraception

Vous pouvez vous référer directement au Centre régional de planification familiale par téléphone au 418 695-7732.

Contraception orale d’urgence (Plan B)
  • Pilules oubliées
  • Condom déchiré
  • Retard dans votre injection contraceptive, votre timbre ou votre anneau contraceptif
  • Aucune méthode contraceptive

La contraception orale d’urgence est une méthode contraceptive d’urgence qui sert à prévenir les grossesses à la suite d’une relation sexuelle non protégée. On l’appelle aussi la contraception orale d’urgence (COU).

PLUS ELLE EST PRISE TÔT, PLUS ELLE EST EFFICACE. Elle agit principalement en bloquant ou en retardant l’ovulation. Elle modifie également la paroi interne de l’utérus afin de la rendre incapable de recevoir un ovule qui aurait été fécondé.

Où se la procurer?

Au Centre régional de planification familiale (1er étage, CSSS Jonquière) 418 695-7732.

  • Lundi et mardi de 8 h à 17 h
  • Mercredi de 13 h à 16 h
  • Jeudi de 8 h à 16 h
  • Vendredi de 8 h à 12 h

                * Le centre régional de planification familiale est fermé entre 12 h et 13 h.

  • Chez votre pharmacien, mais s’attendre à payer la médication.
  • En cas d’urgence, les soirs et les fins de semaine, se présenter à l’urgence.

Efficacité

  • Elle est efficace à 95 % si elle est prise dans les 24 heures suivant la relation sexuelle non protégée.
  • Cette efficacité diminue progressivement à 89 % dans les 3 jours (72 heures) qui suivent.
  • Certaines données démontrent qu’elle pourrait être efficace jusqu’à 5 jours (120 heures) après la relation sexuelle non protégée.
  • Si la relation sexuelle non protégée remonte à plus de 5 jours, d’autres solutions s’offrent à vous. Consultez un professionnel de la santé.
  • Elle n’est pas efficace si vous êtes déjà enceinte.

Mode d’emploi pour la contraception orale d’urgence

Vous devez prendre les deux comprimés le plus tôt possible. Il y a très peu d’effets secondaires à cette médication. Des nausées et des vomissements ont parfois été rapportés. Si vous vomissez dans l’heure qui suit la prise des comprimés, vous devez prendre une nouvelle dose.

Dépistage des ITSS

La contraception d’urgence n’offre aucune protection contre les ITSS, le VIH et les hépatites. Si vous avez eu des relations sexuelles sans condom avec un nouveau partenaire ou avec plusieurs partenaires à risque, il est IMPORTANT de passer un test de dépistage.

Cycle menstruel

La contraception orale d’urgence (COU) ne déclenche pas les menstruations. Habituellement, le cycle menstruel n’est pas modifié. Elle n’est pas efficace pour les relations sexuelles qui suivent son utilisation. Si vous n’avez pas vos menstruations dans les trois semaines suivant la prise de la contraception orale d’urgence (COU), vous devez passer un test de grossesse.

Allaitement maternel

La contraception orale d’urgence (COU) peut être prise par la femme qui allaite. Cette médication est sans danger pour le bébé. Cette méthode contraceptive demeure cependant une mesure d’urgence. La prise de la contraception orale d’urgence (COU) doit être un incitatif à évaluer votre contraception régulière.

Et si…

Si les délais sont dépassés ou que la contraception orale d’urgence est contre-indiquée, la mise en place d’un stérilet jusqu’à 7 jours après une relation sexuelle non protégée est possible. Le stérilet peut être ensuite utilisé comme méthode contraceptive régulière et présente un excellent taux d’efficacité. Il nécessite le savoir-faire d’un médecin qualifié. Appelez au Centre régional de planification familiale.

Activités d’information sur différentes thématiques : 

  • prévention du tabagisme;
  • alimentation;
  • contraception;
  • ITSS;
  • santé mentale et autres.
Partenaires
Liens utiles

Vaccination

La majorité des vaccins pour les stagiaires de la santé doivent se faire au CLSC de la résidence de l’élève avant leur entrée au Cégep. Il peut toutefois arriver qu’une clinique d’appoint soit offerte durant l’année scolaire. Dans ce cas, l’élève sera avisé par courrier électronique sur sa messagerie Col.NET et une note paraîtra sur le site Internet du Cégep de Jonquière.

Premiers soins

Il y a plus de 50 trousses de premiers soins réparties dans les trois pavillons du Collège. Elles sont identifiées par une croix verte à l’entrée des locaux où elles sont situées.

Plusieurs membres du personnel sont formés chaque année en RCR conformément aux normes exigées par la CSST.

Assurances accident

Pour tout accident, l’élève est tenu de remplir un formulaire de rapport d’accident (il y en a dans toutes les trousses de premiers soins) et de le remettre à la personne responsable du pavillon où l’accident s’est produit.

Consultez le programme d'assurance (format abrégé) pour plus de détails.