Cégep de Jonquière

Menu

Historique

Portrait actuel du Cégep de Jonquière

Le Cégep de Jonquière compte aujourd’hui sur une équipe dynamique de plus de 500 personnes, dont 350 enseignants qui assurent un encadrement intellectuel et pédagogique de grande qualité. On y offre 27 programmes de formation :

  • six programmes de formation préuniversitaire;
  • vingt programmes de formation technique;
  • un programme Tremplin DEC.

Le Cégep est également bien connu pour son programme en Art et technologie des médias (ATM), programme unique dans le réseau collégial québécois qui offre deux volets distincts : Techniques de communication dans les médias et Techniques de production et de postproduction télévisuelles.

Le Cégep est maintenant reconnu à l’échelle provinciale, nationale et internationale grâce aux différents services qui sont offerts aux individus, organismes et entreprises de partout dans le monde.

Plusieurs défis ont dû être relevés pour en arriver là. Voici les grandes lignes de son développement.

Les années importantes

Les années 80 sont importantes pour le Cégep de Jonquière puisqu’elles marquent une période de développement intense avec la mise sur pied de plusieurs services importants. C’est le début de l’époque où le Cégep de Jonquière exporte son expertise à l’extérieur de ses murs, notamment à l’international.

Les années 90 représentent également un virage important pour le Cégep de Jonquière qui doit jongler avec l’arrivée des nouvelles technologies. Les années 2000, quant à elles, sont marquées par des investissements importants de part et d’autre.

1967

Inauguration du Cégep de Jonquière à la suite du projet de loi 60 soutenu par le ministre Paul Gérin-Lajoie. En septembre 1967, le Cégep de Jonquière accueille ses premiers élèves, dont les 18 premiers inscrits au programme « Techniques en information » au Cégep de Jonquière, aujourd’hui devenu les programmes en Art et technologie des médias.

1969

Création du Centre linguistique de Jonquière, une école d’immersion française qui allait en quelque sorte devenir la référence en matière de formation linguistique en français langue seconde.

Au cours de la même année, création de la Fondation Asselin pour l’avancement de l’éducation et de la recherche.

1980

Création du Service de l’éducation permanente qui allait offrir de façon structurée un ensemble de programmes de formation adaptés à une clientèle adulte. Le service est connu aujourd’hui sous le nom de Mastera – Formation continue.

1982

Création d'ÉCOBES, le plus important centre de recherche collégial en sciences sociales appliquées. Il a contribué à la progression des connaissances et des méthodes scientifiques, notamment dans le domaine de la prévention de l'abandon scolaire et des maladies génétiques.

1984

Création du Centre de production automatisée (CPA), centre collégial de transfert technologique en automatisation et robotisation.

1986

Mise sur pied du Service de coopération et de développement international (SCDI) ayant pour mission de faire connaître l’expertise du personnel du Collège à l’échelle internationale.

1992

Acquisition par le Cégep de Jonquière de la revue Québec Science.

Création du Centre national d’animation et de design (Centre NAD), une école d’animation 3D, d’effets visuels, de design et d’imagerie de synthèse. Elle fut la première école au monde à donner des formations sur l’utilisation des logiciels de Softimage.

1994

Création du Centre d’études collégiales en Charlevoix (CECC) afin de répondre aux besoins de formation supérieure de la population locale.

1995

Le Cégep se dote d’un site Internet faisant la promotion de ses programmes et services et prend le virage des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Construction du Centre expérimental de fonderie de l’aluminium pour la mise au point et le développement de produits dérivés de l’aluminium.

1997

Le Centre linguistique prend de l’expansion en ouvrant un bureau dans la région de Hull/Ottawa.

2003

Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) annonce l’exclusivité au Cégep de Jonquière des programmes en Art et technologie des médias : Techniques de communication dans les médias et Techniques de production et de postproduction télévisuelles.

2005

Annonce d’un investissement du ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport (MELS) de près de 1,7 million $ pour la modernisation des installations du programme de Technologie de la mécanique du bâtiment.

2006

Annonce, par le premier ministre du Québec, d’un investissement de 28 millions de dollars en Art et technologie des médias qui se traduit par la modernisation du pavillon Joseph-Angers et l’acquisition d’équipements ultramodernes.

2007

Quarantième anniversaire de la Fondation Asselin du Cégep de Jonquière.

2008

Inauguration d’un terrain à surface synthétique de soccer-football qui desservira la communauté collégiale ainsi que l’ensemble des citoyens.

Vente de la revue Québec Science.

Mise en place de la chaire de recherche VISAJ sur les conditions de vie, la santé et les aspirations des jeunes.

 

2012

Mise sur pied de la première chaire de recherche industrielle dans les collèges en Technologies des énergies renouvelables et du rendement énergétique (TERRE).

La même année, inauguration de l’éolienne sur la rue Panet à Jonquière.